• La Brière, située à seulement quelques minutes La Baule, fait partie des incontournables d’un séjour à La Baule ou alentours.

     
    Si vous restez quelque jours sur la Côte, réservez-vous au moins une demi-journée, voire la journée entière pour explorer cet immense marais. Que vous soyez en amoureux ou en famille, voici  5 bonnes raisons de vous y rendre !

    5 raisons de se promener en Brière
  • 5 raisons de se promener en Brière

    1. Pour ses paysages uniques !

    A moins d’un quart d’heure de La Baule, la Brière dévoile des panoramas époustouflants. Les marais s’étalent à perte de vue et le ciel se reflète dans l’eau des canaux bordés de roseaux.

     

    Loin d’être monotone, le paysage se compose d’une myriade de canaux, de piardes, de roselières, de prairies inondables et de buttes. Les piardes, des plans d’eau peu profonds, correspondent à d’anciens lieux d’extraction de la tourbe.

     

    Sans cesse en évolution, le paysage se métamorphose tout au long l’année. En hiver, l’eau recouvre une bonne partie des marais. Au printemps, l’eau commence à baisser le monde végétal explose dans une symphonie de vert. L’été, un doux mélange de couleurs et d’activités offrent un cadre enchanteur.

  • 2. Pour sa faune et sa flore exceptionnelle

    Le Marais de la Brière jouit d’une richesse écologique phénoménale. Il a été classé Parc Naturel Régional en 1970.

     

    Première roselière de France, lieu de vie de nombreux oiseaux, étape pour les migrateurs… On en prend plein la vue ! Les roselières couvrent aujourd’hui près de la moitié des marais de Brière. Monde secret où tout est furtif, elles abritent une très grande biodiversité : campagnol amphibie, mésange à moustaches, ou encore butor étoilé…

     

    Les prairies humides naturelles s’étendent à perte de vue. C’est la plus importante zone de France pour la préservation des espèces de milieux humides. Hôtes réguliers, belettes, hermines et lièvres d’Europe côtoient les oiseaux hivernants et migrateurs tels la barge à queue noire, le combattant, le hibou des marais…

    5 raisons de se promener en Brière
  • 5 raisons de se promener en Brière

    3. Pour une balade en chaland mémorable

    Le  chaland est le meilleur moyen de découvrir la vaste étendue de canaux et de prairies humides de Brière. C’est une barque effilée à fond plat traditionnelle du pays Briéron. On y embarque avec un guide qui nous raconte l’histoire et la vie des marais et nous montre les oiseaux et les plantes remarquables. Au détour d’un canal, on nous montre ainsi la guimauve, dont les racines servaient avant à fabriquer les fameuses confiseries.

     

    On peut également se promener en calèche, ou à vélo pour les plus sportifs. Mais la partie la plus intéressante des marais n’est accessible qu’en barque.

     

    Infos pratiques : A Saint-André des Eaux, chez Jean-Sébastien Crusson, la promenade guidée en chaland (45 min à 1h) coûte 10 euros par personne. Après la promenade, les enfants peuvent faire gratuitement une balade en poney puis découvrir les animaux de la ferme. Succès garanti auprès des petits !

  • 4. Pour ses chaumières typiques

    Véritables symboles de La Brière, les chaumières sont de charmantes habitations traditionnelles recouvertes de chaume en roseaux. On en compte plus de 3 000 en Brière, disséminées un peu partout dans le Parc. Pour en voir tout un hameau, direction Kerhinet.

    Kerhinet, village traditionnel de Brière

    Kerhinet est à la fois un musée de plein air, pour découvrir l’architecture typique locale et un lieu de promenade. Village traditionnel briéron, il  compte dix-huit chaumières. Entièrement piéton, il est accessible librement et gratuitement toute l’année. Des panneaux d’information et d’explications permettent de découvrir l’histoire du village, la vie et les coutumes de ses habitants et les secrets d’artisans.

    5 raisons de se promener en Brière
  • 5 raisons de se promener en Brière

    5. Pour la sérénité la Brière

    C’était bien elle : dix mille hectares de silence et de nudité, un immense lotus bleu épanoui au milieu du cirque de l’atmosphère.

     

    Voici ce que la Brière inspira à Alphonse de Châteaubriant lorsqu’il la découvrit pour la première fois.

     

    Loin de l’effervescence de la Côte, la Brière est un lieu magique et paisible. On y prend le temps de respirer, de se promener  sur les nombreux chemins, d’admirer la danse des roseaux dans le vent. A bord d’un chaland, on vogue au fil de l’eau, bercé par le doux clapotis des vaguelettes  sur les canaux. Le silence de cette balade incite à la contemplation, loin des tracas du quotidien…

     

  • Bon à savoir sur La Brière

    • Pendant la balade en barque, vous ne serez pas ennuyés par les moustiques : le vent qui souffle sur les marais les faire fuir. Prévoyez par contre un coupe-vent hors saison estivale.

     

    • Des tables à pique-niques sont disposées un peu partout dans le parc. Il y en a notamment au Port de la Chaussée Neuve, dans un espace paisible et boisé, à une centaine de mètres du point de départ des promenades en barques. N’oubliez pas de réserver votre panier pique-nique la veille à la réception de l’hôtel.

     

    • La meilleure période pour voir les oiseaux est au printemps, pendant les mois d’avril, mai et Juin. Le parc reste cependant fascinant toute l’année !
    5 raisons de se promener en Brière
  • 5 raisons de se promener en Brière

    La Brière en quelques chiffres :

    • Saint André-des-Eaux, le point de départ de nombreuses balades, est à 12 minutes en voiture et 40 minutes en vélo depuis notre Hôtel à La Baule.
    • La Brière est le 2ème marais de France, après la Camargue
    • Le marais s’étend sur 490 km², dont 170 km² de zone humide, soit près de 2 fois la ville de Paris!
    • Depuis 1461, la Brière est la propriété en indivision des briérons, habitants des 21 communes limitrophes du marais.
    • On compte plus de 3 000 chaumières en Brière, ce qui représente 60% des chaumières françaises