• La niniche de La Baule est la sucrerie mythique de notre station balnéaire. Elle fête cette année ses 70 ans, et c’est l’occasion de vous en parler !

    La niniche,
    star sucrée de La Baule

    Spécialité de la Confiserie Manuel, la niniche de La Baule fait partie des souvenirs de vacances de générations d’enfants… Qui une fois devenus grands ne manquent pas de s’arrêter à la confiserie pour faire provisions de ces petites douceurs sucrées !

     

    La niniche fait partie intégrante de l’art de vivre baulois : pour le goûter ou après dîner, on se rend en famille chez Manuel et on savoure sa niniche pendant la promenade sur le remblai.

    La Niniche de La Baule, 70 ans de délice !
  • La Niniche de La Baule, 70 ans de délice !

    La niniche de La Baule,
    c’est quoi ?

    La niniche de La Baule est une sucette  tendre, molle,  lisse, à base de caramel et plantée sur un bâton de bois. La niniche a été créée en 1947 par Manuel Ortiz, et la recette n’a pas changé depuis.

     

    Seule évolution en 70 ans : le nombre de parfums. Avec le succès retentissant des niniches sur la station, les 3 parfums originaux (vanille, fraise et chocolat) ont vite été complété par de nombreux autres.

     

    Aujourd’hui, la gamme compte 20 parfums :

    • Anis, Ananas, Banane, La Bauloise (l’incontournable caramel au Sel de Guérande!),
    • Chocolat, Caramanuel, Cassis, Citron, Coquelicot, Café,
    • Noix de coco, Fraise, Framboise, Grand Marnier, Mandarine,
    • Menthe, Pistache, Fruit de la Passion, Réglisse, et Vanille.
  • La Niniche ,
    une sucette  100% artisanale

    La niniche est préparée de manière entièrement artisanale, selon un savoir-faire familial remarquable. La pâte à niniche est préparée à base de beurre d’Echirée et de sucre. Lorsqu’elle atteint les 160°, elle est étalée chaude sur un plan de travail en marbre et malaxée.  Elle est ensuite travaillée sur un crochet sur lequel elle sera longuement étirée à la main. Elle est ensuite coupée en petits morceaux avant d’être plantée sur un bâton en bois de hêtre.

     

    Tous les matins pendant l’été, une grande partie de l’équipe de Manuel est mobilisée pour préparer les centaines de niniches qui seront dévorées par les gourmands. Ce mode de préparation artisanal bien spécifique, qui requiert beaucoup de main d’œuvre, explique le prix de cette sucrerie typique de La Baule.

    La Niniche de La Baule, 70 ans de délice !
  • La Niniche de La Baule, 70 ans de délice !

    La confiserie Manuel

    Manuel La Baule, c’est le temple de la Niniche ! Véritable institution bauloise, elle a été créée 1937 par Manuel Ortiz, un espagnol qui a fuit son pays en 1936 pour se réfugier sur les Côtes françaises. La boutique est aujourd’hui tenue par sa belle-fille Monique Ortiz.

     

    Chez Manuel, on  n’y va  pas que pour les niniches.  Non contents de proposer la meilleure sucrerie de la Côte, ils servent également d’excellentes glaces, de merveilleuses gaufres et un grand nombre de confiseries anciennes ou originales. Parmi les petits trésors proposés par Manuel, le bois cassé : du sucre feuilleté, tiré à la main, que très peu de confiseurs fabriquent encore.

     

    Si vous êtes chanceux, et que vous allez à la boutique au moment de la fabrication de certaines confiseries, vous pourrez assister à une démonstration de leur savoir-faire.

  • Informations Pratiques

    Qui : La Confiserie Manuel

     

    Où : A l’angle de l’avenue de Gaulle et du Remblai, à 5 minutes à pied de notre restaurant à La Baule

     

    Quand : La boutique est ouverte de début février à mi-novembre. Les horaires d’ouverture varient selon les saisons. En plein été, la boutique est ouverte 7 jours sur 7, et ferme vers 22 ou 23 heures, voire plus tard.

     

    Passer commande ? C’est possible, il suffit de contacter la confiserie  au 02.40.60.20.66

    La Niniche de La Baule, 70 ans de délice !